wiki:v15:compta:exportximport

Export XIMPORT des données comptables

Cet écran permet de générer un fichier d'export, au format natif du logiciel de votre service comptable : ce dernier n'aura donc aucune ressaisie à faire pour disposer de vos données dans son logiciel.

Le programme génère tous les mouvements comptables selon les règles de la comptabilité en partie double.

Sont disponibles les formats d'export suivants :

  • XIMPORT format générique très courant, utilisé notamment par CIEL / EBP / SAGE (fichier .txt)
  • SAGE Coala (fichier .txt)
  • CEGID Expert (Grand Livre Excel - Format 2) (fichier .xls)
  • APISOFT Winapi Huit (ficher .txt, avec séparateur “;”)
  • CER France POMO Comptabilité (fichier .txt)
  • QUADRATUS QuadraCompta (fichier .txt)
  • WINFIC V2.10 et + et WINSIS (Fiducial) (fichierEcriture.win)
  • W-DIAMANT Comptabilité (fichier .xls)
  • ISTEA Comptabilité (fichier .xls)
  • EBP V3 pour Windows (fichier .txt)
  • Fiscal légal (FEC) (fichier .txt)
  • IBIZA Comptabilité SaaS (fichier.csv)
  • CADOR DORAC (fichier .txt)
  • ISTEA 2016 (fichier .txt)
  • CIEL Compta Evolution (fichier.txt
  • SuiteExpert d'ACD (fichier .xls)
  • ISACOMPTA d'Agiris/Isagri (.ecr)
  • ISACOMPTA d'Agiris/Isagri V13.60 (.ecr)

TIP Note du 02/04/20 : Une nouvelle version de cet écran est disponible depuis la version 15.12.01 de Gestan. Cependant, l'ancienne version du programme reste disponible pendant quelques mois, via le menu Comptabilité → Exporter → Export XIMPORT (old).

Pour les écritures, les comptes de plan comptable sont déduits de l'imputation de l'écriture, éventuellement complétées par le paramétrage de liaisons comptables supplémentaires. Ce paramétrage doit être établi préalablement à l'utilisation des programmes de génération des documents comptables.

Le paramétrage correct des imputations et des liaisons comptables est primordial pour la génération du fichier XIMPORT. Il est vivement recommandé d'établir ce paramétrage avec l'aide ou la complicité, selon les cas, de votre comptable habituel.

Accès : Comptabilité → Exporter → Export XIMPORT

Le bouton Générer extrait les données qui vont être intégrées à l'export pour la plage de date spécifiée. Vous pouvez utiliser la zone Filtre pour préciser le compte (par ex 411), les comptes (par ex 61*), ou la plage de comptes (par ex 61-62) qui vous intéresse. Vous pouvez aussi filtrer l'export pour un Journal spécifié.

TIP Utilisez le menu contextuel de la table pour accéder aux options de génération des documents comptables.

TIP Les résultats peuvent être présentés dans toute autre devise que la devise de comptabilité, via un clic droit sur le champ Devise.

Lorsque la ligne a pour origine une facture client, le fond de la première colonne est coloré en vert sombre, en vert clair s'il s'agit d'un avoir client. Lorsque la ligne a pour origine une facture fournisseur, le fond de la première colonne est coloré en rouge sombre.

Les factures et avoirs (client et fournisseur) sont, comme les écritures, rattachées à des imputations, qui permettent de déduire le compte principal, le compte de contrepartie, et le code journal. Leur rattachement aux imputations est effectué automatiquement, par la première écriture rattachée à la pièce. Par exemple, si vous enregistrez une facture EDF, puis une écriture au débit de votre compte bancaire pour payer cette facture, rattachée à l'imputation “EDF”, la facture sera rattachée automatiquement à la même imputation. Dans le cas des pièces sans écritures (par exemple une facture que vous avez reçue mais pas encore réglée), l'imputation sera déterminée par l'imputation par défaut correspondante (charge ou produit), ou la liaison comptable éventuelle.

En TVA sur encaissement, seules seront prises en compte les pièces (factures, avoirs, factures fournisseur et avoirs fournisseur)réglées. Dans le cas contraire, toutes les pièces avec statut transmis seront prises en compte.

La table affiche les informations suivantes :

  • ID de mouvement : il est généré automatiquement, et n'est pas mémorisé
  • le code journal : il est déduit de l'imputation de la pièce, ou de l'écriture
  • date d'écriture : la date de pièce ou d'écriture
  • date d'échéance : date d'échéance de pièce
  • numéro de pièce : le numéro de la pièce, pour une pièce, ou le numéro de pièce liée à l'écriture, pour une écriture. Ce numéro de pièce est constitué d'une lettre et de chiffres. C'est le numéro interne de la pièce, préfixé par “C” (facture client), “A” (avoir client), “F” (facture fournisseur), “W” (avoir fournisseur).
  • numéro de compte : le code du compte de plan comptable, éventuellement suffixé de l'ID client.
  • libellé : le libellé de l'écriture : nature de la pièce, ou libellé de l'écriture (ou libellé du tiers selon option)
  • montant : le montant concerné
  • C/D : C ou D s'il s'agit d'un crédit ou d'un débit
  • pointage : le numéro de pièce s'il s'agit d'une pièce, le numéro d'écriture s'il s'agit d'une écriture. Dans ce dernier cas, elle est préfixée par “E” (E456, par exemple)
  • budget : code budget (pour les écritures)
  • libellé compte : le libellé du compte de plan comptable
  • Euro : contient le caractère 0
  • Général : le compte général
  • Auxiliaire : le compte auxiliaire
  • Tiers : libellé du tiers
  • Mode de paiement

WARNING Il vous appartient de vérifier les données d'export avant de les introduire dans votre logiciel comptable !

WARNING Gestan traite pour les ventes les régimes de TVA sur les débits, les encaissements, et l'option sur les débit. Mais pour les achats, Gestan ne traite que la TVA sur les débits et les encaissements.

Si l'export est déséquilibré, les zones de totalisation de crédit et de débit sont signalées en rouge.

Si le déséquilibre est de quelques centimes, c'est très probablement du à un écart d'arrondi sur une pièce ou une écriture.

La méthode d'investigation consiste tout d'abord à identifier la pièce et/ou l'écriture qui cause le déséquilibre. Pour cela, relancez le traitement sur des périodes plus courtes, jusqu'à identification des opérations déséquilibrées. Par exemple, lancer le traitement sur un mois : s'il est équilibré, vous pouvez passer au mois suivant. Dans le cas contraire, vous pouvez réduire la période pour trouver l'élément posant problème.

Dans le cas d'un déséquilibrage lié à une erreur d'arrondi sur une pièce (facture, avoir, facture fournisseur, avoir fournisseur), le plus simple est de re-saisir les montants TTC de la pièce (ou bien les HT, mais ne mélangez pas la saisie des HT et des TTC). Cela corrige le pb éventuel d'arrondi.

Le fichier XIMPORT est un fichier texte de type SDF (sans délimiteur fixe) et la taille d'un enregistrement ne doit pas dépasser 137 caractères.

Un enregistrement XIMPORT est structuré de la façon suivante :

LibelléTailleNature
N° de Mouvement 5 caractères Numérique
Journal 2 caractères Alphanumérique
Date d'écriture 8 caractères Date (AAAAMMJJ)
Date d'échéance 8 caractères Date (AAAAMMJJ)
N° de pièce 12 caractères Alphanumérique
Compte 11 caractères Alphanumérique
Libellé 25 caractères Alphanumérique
Montant 13 caractères Numérique, 2 décimales
Crédit-Débit 1 caractère Alphanumérique (D ou C)C
N° de pointage 12 caractères Alphanumérique
Code analyt./budgét. 6 caractères Alphanumérique
Libellé du compte 34 caractères Alphanumérique
Euro 1 caractère Alphanumérique
Version* 4 caractères Alphanumérique

* seulement pour le format Ciel 2003.

Les données numériques sont alignées à droite, les autres données à gauche.

Exemple
  • wiki/v15/compta/exportximport.txt
  • Dernière modification: 2020/08/08 01:34
  • de eneuville