Imputations

Chaque écriture comptable, personnelle ou professionnelle, au moment de sa saisie, est rattachée dans Gestan à une imputation.

Le concept d'imputation permet de faire facilement le lien entre la nature d'une écriture, et les codes du plan comptable.

Par exemple, vous achetez trois stylos pour 10€. Sous Gestan, il vous suffira de saisir une écriture au débit de votre compte, avec comme imputation “Affranchissement”. Grâce au paramétrage des imputations, Gestan pourra alors classer cette écriture

  • dans le compte 60 (charges) pour le montant total
  • avec une contrepartie dans le compte 40 (fournisseurs)
  • dans le journal AC (achats)

Plus loin, Gestan saura aussi :

  • affecter le montant de TVA au compte 445 (TVA récupérable) - via le paramétrage des comptes particuliers
  • affecter le paiement via le compte 51 (Banque) - via le paramétrage du compte bancaire

Le but de ce concept d'imputation est de classer les écritures par codes de plan comptable homogènes : si tout le monde sait ce que c'est qu'une facture d'électricité, moins nombreux sont ceux qui savent quelles écritures cela doit générer. Avec les imputations, tout un chacun devient capable de générer facilement les écritures comptables correctes.

Vous pourrez alors les exporter sous le format XIMPORT, à destination du logiciel de votre comptable préféré (ou du votre, si vous avez décidé de vous adonner personnellement aux joies exaltantes de votre propre compta…)

TIP Sauf cas particulier de gestion, les codes comptables des comptes collectifs client et fournisseur doivent être identiques aux comptes de contrepartie des imputations concernant les recettes professionnelles et les charges. En clair, et pour ce qui concerne la France, le compte collectif client est le plus souvent le compte 411, et le compte collectif fournisseur est le plus souvent le 401 : dans le paramétrage de toute imputation entrant dans la catégorie des recettes professionnelle, saisissez le même code 401 comme compte de contrepartie, et pour toutes les imputations entrant dans la catégorie des charges professionnelles, saisissez le même code 411 comme compte de contrepartie.

Valeurs initiales

Gestan est livré avec des imputations pré-renseignées à titre d'exemple, que vous pouvez modifier pour vos propres besoins. Ci-dessous les imputations par défaut à la création d'une base Gestan.

Il vous appartient, avec les conseils de votre comptable, d'enrichir ces données de base en fonction de la granulométrie comptable que vous désirez.

TIP Évitez de vous laisser entraîner dans un découpage trop fin : quand vous créez une nouvelle imputation, il peut y avoir deux motifs : ou une obligation légale, ou une utilité de reporting. Si aucune de ces conditions ne sont réunies, il n'est pas utile de créer l'imputation.

Prenons un exemple simple, pour fixer les idées, d'une écriture sous Gestan et de sa traduction comptable.

Par exemple, vous émettez une facture pour un montant de 55,00 euros TTC (45,99 HT, et 9,01 de TVA), comportant une partie de prestation de service pour 45 euros, et une partie de vente de pièces pour 10 euros

Lors de l'export XIMPORT, Gestan va générer :

  • un mouvement de débit de 55,00 au compte “Clients et comptes rattachés”
  • un mouvement de crédit de 9,01 au compte “TVA collectée”
  • un mouvement de crédit de 37,63, au compte “production vendue”, et un autre de 8,36 au crédit du compte “production vendue” (une option de Gestan permet de fusionner ces deux lignes en un seul mouvement de 49,99 au crédit d'un compte “production vendue”, par exemple)

Au moment où votre client vous paye, la comptabilisation donnerait lieu à deux nouveaux enregistrements :

  • un mouvement de débit de 55,00 au compte “banque”
  • un mouvement de crédit de 55,00 au compte “Clients et comptes rattachés”

Le concept d'imputation suffit pour les comptabilités simples.

En revanche, prenons le cas d'une société qui voudrait traiter ses ventes de prestation et ses ventes de matériel dans des comptes comptables différents. Dans le cas ci dessus, cela donnerait, au lieu de un mouvement de crédit de 37,63 et un autre de 8,36, au compte “production vendue”, un mouvement de 37,63 au compte “prestations vendues”, et un mouvement de 8,36 au compte “matériel vendues”.

Il faut avoir alors recours aux “Liaisons comptables” de Gestan, qui permettent d'associer un produit, ou une ligne de produit, à un compte du plan comptable.


Autres articles “Compta”

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
  • wiki/v15/compta/imputations.txt
  • Dernière modification: 2018/09/16 01:56
  • par ics01