wiki:tech:windows10

Windows 10

De la même façon que Windows XP, Windows 7, voire Windows 8.1 ont été d'excellents produits, Windows Vista et Windows 10 sont de très mauvais produits.

Si Windows Vista est enterré depuis quelques années maintenant, Windows 10 continue de poser énormément de problèmes (cf liste non-exhaustives ci-dessous), faisant perdre des millions d'heures à ses utilisateurs partout dans le monde. Pour rien, car W10 n'apporte rien par rapport à W7, en terme d'efficacité. Juste du cosmétique (très discutable), et des fonctions non-professionnelles.

L'update 1803 a posé énormément de problèmes, dégradant énormément les temps de réponse de Gestan Cloud. Si ce problème est maintenant résolu, de nouveaux problèmes sont apparus avec la version 1903, problèmes qui ne sont pas résolus actuellement.


Windows 10, disponible depuis le 29 juillet 2015, est le successeur de Windows 7 et de Windows 8.1.

Si jusqu'alors, Microsoft vendait des produits, entre autres les différentes versions de Windows, il a fait évoluer son modèle économique avec Windows 10, proposé “gratuitement” au début. Cette gratuité masque en réalité l'utilisation de vos données personnelles, et la mise en avant de produits Microsoft rentables, par exemple le navigateur Edge ou le moteur de recherche Bing.

Il ne fait là que s'inscrire dans un mouvement général, qui ne touche pas que le secteur commercial, mais aussi le secteur politique, qui ne considère pas le client (ou le citoyen) comme un sujet de droit, qualité impliquant par nature le respect de règles éthiques, mais comme un centre de profit exploitable par toutes les méthodes possibles de manipulation de masse.

Le nombre de transgressions que Microsoft n'a pas craint de commettre pour la sortie de Windows 10 est proprement effarant :

  • la collecte de données personnelles à l'insu de l'utilisateur (par exemple votre code wifi ou le code de chiffrement de votre disque dur); Vu le nombre de piratages de données informatiques de très grandes entreprises, le moindre des choses serait de demander le consentement utilisateur, et ceci sans qu'un refus ne le pénalise dans l'exécution d'une autre fonction;
  • la mise à jour forcée des machines via le programme publicitaire GWX.exe;
  • l'utilisation des ordinateurs des clients pour distribuer les fichiers de mise à jour de Windows en peer-to-peer à l'insu des utilisateurs (on croit rêver, mais non, Microsoft l'a fait !);
  • le pré-téléchargement des fichiers de Windows 10 sur les ordinateurs sous Windows 7 et 8, occupant sans vergogne 3 à 6 Go d'espace sur les disques durs des utilisateurs, sans leur consentement;
  • la tentative d'imposer Edge comme navigateur par défaut, au détriment des autres navigateurs;
  • l'ajout d'applications non demandées, comme dernièrement avec Photos Add-on;
  • l'implantation des mouchards de Windows 10 dans Windows 7 et 8.1;
  • les informations plus que douteuses diffusées par Microsoft,
  • les cadeaux publicitaires pour tenter d'inciter à utiliser Edge,
  • l'intrusion dans le domaine du formatage des opinions (l'option “vous ouvrir l'esprit” de Cortana)
  • l'installation de 8 jeux payants intempestifs (WildTangent), de la suite Microsoft Office payante, de l'antivirus MacAfee payant, de Dropbox et de OneDrive (vos fichiers sont aux Etats-Unis, et soumis au Patriot act), de Netflix, de Skype (un logiciel de communication interdit dans les universités française et dans l'Armée), Groove, qui incite à acheter de la musique, des publicités pour des jeux Minecraft, Candy crush, Bubble witch, Asphalt 8, March of Empire.
  • les mises à jour forcées de Windows 10, qui ne sont maintenant plus débrayable
  • la désactivation de programme tiers de restauration : par exemple, la version 1803 désactive la fonction de restauration depuis la partition de sauvegarde pour les ordinateurs HP. Il faut télécharger un correctif fourni par HP
  • l'activation de Cortana malgré les problèmes de sécurité de ce maillon faible
  • et bien plus encore…

et bientôt :

D'un point de vue interface, Windows 10 apparait comme un système non-professionnel :

  • suppression du menu démarrer classique (perturbation inutile, aucun gain d'ergonomie pour l'utilisateur);
  • intégration de Cortana, consommant inutilement du temps processeur pour des fonctionnalités grand public futiles;
  • utilisation obligatoire d'Edge pour certaines fonctionnalités, au lieu du navigateur par défaut;
  • alourdissement du système en vue d'exécuter des applications Linux et Mac OS;
  • gadgets divers causant une perte de temps et d'attention;
  • incitations publicitaires et “culturelles” diverses, n'ayant rien à voir avec le travail, plus proches de la manipulation de masse que de la culture
  • débrayabilité volontairement compliquée des fonctions inutiles;
  • etc.

A l'époque de sa sortie, nous avions émis de sérieuses réserves sur ce système :

Nous n'étions pas les seuls:

Les instances gouvernementales n'ont pas été en reste :

Davantage sur Microsoft : le féroce réquisitoire de Seb Sauvage

La première version de Windows 10 est la 1507, mise en production dès Juillet 2015. Généralement, Microsoft sort deux versions majeures par an, complétées par des mises à jour mensuelles.

La liste des versions se trouve sur le site Microsoft ou wikipedia.

La sortie de la version 1803 a suscité de nombreux problèmes, rendant carrément inutilisables de nombreux ordinateurs :

Sur twitter, ça tire à boulets rouges : #WindowsRollback, #Windows10April2018Update

La version 1809 a aussi causé de nombreux problèmes, à tel point que Microsoft lui même a du suspendre son déploiement, le patch mis à disposition en urgence par Microsoft pouvant provoquer le célèbre écran bleu de la mort (BSoD). On croit rêver, mais non.

Les patches sont eux-même buggés :

Twitter s'enflamme sur ce nouveau mot-dièse : https://twitter.com/hashtag/windows10octoberupdate?src=hash Et ZDNet n'en peut plus. Nous non plus.

Vous aviez fait le choix de rester sous Windows 7 ? Sachez que c'est par le portefeuille que Microsoft va vous attaquer !

Après avoir quasi-imposé l'utilisation d'un système d'aussi mauvaise qualité que le défunt Vista, Microsoft a décidé de rendre payant les mises à jour de sécurité de Windows 7 au delà de Janvier 2020, avec des prix qui iront croissant, selon son bon plaisir. Les positions monopolistiques ont quand même quelques avantages.

Et on repart pour une bonne dose de propagande “de courtoisie” - l'expression a été inventée par Microsoft et est digne d'anthologie - pour rappeler aux utilisateurs qui ne veulent pas échanger la stabilité de W7 contre les aberrations chronophages et sécuritaires de W10 qu'il va falloir y passer quand même.

Léger infléchissement toutefois : Microsoft consent maintenant à offrir une année de support en plus pour W7, si et seulement si vous avez fait l'expérience du déplorable W10… Le support de W7 pourrait être valide jusqu'au 20/01/2021 (au lien de 2020).

ATTENTION : toute modification sur windows 10, en particulier les upgrades ou downgrades, sont susceptibles de causer la perte partielle ou totale de vos données. Un backup préalable de toutes vos données de production est très vivement conseillé avant toute opération de ce type sur vos machines.

Article technique sur woshub : Slow RemoteAPP Experience, Mouse and Menu Lags after Windows 10 1803 April Update

Pour supprimer OneDrive de l'Explorateur

Ouvrez l'éditeur de registre via Regedit. Allez à : HKEY_CLASSES_ROOT > CLSID > {018D5C66-4533-4307-9B53-224DE2ED1FE6}

Attribuez 0 à la valeur de clé System.IsPinnedToNameSpaceTree.

Facile, hein ?!

Désactiver le champ de recherche et Cortana

Windows 10 propose par défaut le champ de recherche dans la barre des tâches, lequel est couplé à l'assistante vocale Cortana. Si vous pensez que ces deux fonctionnalités sont inutiles, clic droit dans le champs de recherche > Paramètres de la barre des tâches. Dans le champ Cortana, réglez le curseur sur Désactivé. Cliquez finalement à l'aide du bouton droit sur la barre des tâches, puis rendez-vous sur la fonction Cortana et décochez la fonction Afficher la zone de recherche. Vous pouvez en profiter ici pour désactiver les fonctions inutiles : Contacts (pourquoi Microsoft devrait-il savoir qui vous connaissez ?), les “astuces” de Cortana, etc.

Parmi les applications qui permettent de bloquer les mises à jour de Windows, nous utilisons pour notre part Win Update Stop v1.4

Un technicien a essayé l'astuce publiée sur woshub et signale que pour lui, cela n'a pas fonctionné.

HP, comme beaucoup de fabricants de matériels, ne distribue plus de CD de réinstallation contenant le système et les drivers, mais livre ses PC avec une partition de restauration, et le logiciel Recovery Manager, qui permet de réinstaller le système et/ou les drivers. Windows 10 n'y va pas par quatre chemins, et désactive carrément le programme Recovery Manager de HP ! On y croit pas, on se croit dans un cauchemar, mais oui, Microsoft à osé le faire ! Incrédule ? Ci-dessous les copies d'écran :


Il ne reste à l'utilisateur que de télécharger le patch fourni par HP pour contourner le problème posé par la version 1809, et à réinstaller complètement le système (l'option de conservation des données n'est plus disponible), puis réinstaller et re-paramétrer ses applications habituelles. Bilan de l'opération : entre une demi et une journée de perte d'exploitation. Merci, Microsoft !

La version 1803 de Windows 10 pose des problèmes dans un certain nombre de cas, comme évoqué ici :

Il n'est pas possible d'utiliser Gestan Cloud avec un Windows 10 version 1803 : les temps de réponse sont trop longs.

Par ailleurs, ce 08/10/2018, Microsoft à suspendu la diffusion de sa version 1809 !

Si vous êtes en version 1803 - 17134, les solutions pour traiter ce problème sont les suivantes :

  • appliquer le patch KB4338819, qui fait passer l'OS en version 17134.165. Ce patch, bien que la liste de ses correctifs soit très courte et ne semble pas concerner les problèmes observés à l'utilisation de Gestan Cloud, résoud le problème (Solution recommandée)
  • utiliser des machines sous Windows XP, Windows 7, ou Windows 8.1
  • si vous avez un Windows 10 en version 1709, modifiez le réglage des mises à jour, de façon à n'effectuer les mises à jour manuellement, et refusez toute mise à jour postérieure à la 1709 tant que le problème ne sera pas corrigé.
  • revenir à la version 1709 de Windows 10.
  • downgrader vos machines vers Windows 7 ou Windows 8.1. Ces deux systèmes se trouvent sur Internet aux alentour de 10-30 euros. Il faut seulement vérifier auprès du constructeur la compatibilité matérielle. Cela nous paraît une solution très pertinente, eu égard aux déplorables caractéristiques de Windows 10.

La KB4338819

Depuis ce mardi 10/07/18, Microsoft met à jour la version 1803, en déployant le patch tuesday KB4338819, qui fait passer l'OS en version 17134.165. La liste des correctifs est très courte, et ne semble pas concerner les problèmes observés à l'utilisation de Gestan Cloud.

Voir sur ce sujet :

Information du 20/07/18 : Confirmation du retour à un fonctionnement normal de Windows 10.

Le Patch Tuesday KB4338819 corrige effectivement les problèmes apparus avec le build 17134 de Windows 10.

Il ne reste plus qu'à remercier Microsoft pour le temps qu'il a fait perdre à de nombreuses équipes de recherche et développement, à de nombreux techniciens de support, et à des millions de particuliers (y compris moi-même m() . Merci à Daniel F. pour le retex.

La version 1903 pose de nouveaux problèmes avec Gestan Cloud, à nouveau…

Si la version 1803 causait des temps de réponse très longs, la 1903 cause des freeze : l'écran se bloque complètement, toutes les 10-30 secondes, et reconnecte en général après une latence d'1-2 secondes. :-(

Curieusement, ce sont les connexions Orange qui semblent y être sensibles.

Les Macs peuvent aussi être touchés.

Ce problème est décrit ici (thks Alice) :

Nous sommes en train de valider ce diagnostic.

Nous ne comptons plus les millions d'heure que W10, ce système pourri, aura fait perdre au monde entier.

Solution (actuelle)

Si vous êtes en version 1903 et que vous observez ce problème :

  • connectez-vous en HTML5 (Solution recommandée)
  • revenir à une version >1809 et <1903 de Windows 10.
  • utiliser des machines sous Windows XP, Windows 7, ou Windows 8.1 ou downgrader vos machines vers Windows 7 ou Windows 8.1.
  • wiki/tech/windows10.txt
  • Dernière modification: 2020/10/23 19:02
  • de eneuville