wiki:tech:backup

Sauvegarde des données Gestan

La sauvegarde (backup) des données d'entreprise est une fonction cruciale, mais de nombreuses entreprises ne sauvegardent pas, ou très imparfaitement, leurs données professionnelles.

Vous devez pouvoir répondre à cette question : En cas d'incendie de mon bureau, que reste-t-il de mes données professionnelles ?

Il faut sauvegarder le répertoire complet des données Gestan.

Ce répertoire est par défaut, C:\Gestan. Vous pouvez l'afficher via le menu Outils.

Il contient les sous-répertoires à sauvegarder :

  • DATABASE,
  • DOCUMENTS,
  • RESSOURCES,
  • BACKUPS.

Dans le répertoire DATABASE, vous pouvez limiter la sauvegarde aux fichiers .FIC et .MMO, sachant que les fichiers .NDX pourront être recréés ex nihilo.

Vous pouvez éventuellement exclure le répertoire BACKUPS de la sauvegarde, car il contient déjà des backups, mais ce n'est pas recommandé, il est quelquefois fort utile de disposer d'une photographie de la base d'il y a un ou plusieurs mois.

Gestan étant utilisé quotidiennement dans la plupart des cas, nous recommandons vivement une sauvegarde quotidienne.

Si vous pouvez sauvegarder sur tout support (CD, disque dur externe, clé USB, serveur, NAS), en vue de pallier l'éventualité de la destruction totale des locaux (cela n'arrive pas qu'aux autres), il est strictement impératif de disposer d'un jeu de sauvegarde à l'extérieur des locaux de l'entreprise. Les sauvegardes en Cloud sont intéressantes sur ce point.

Voici une solution de sauvegarde d'entreprise relativement simple à mettre en place et d'un coût modéré :

  • chaque jour, une sauvegarde de toutes les machines de l'entreprise est effectuée vers un serveur de sauvegarde, accessible en LAN. Ce backup en LAN est très rapide, il peut être effectué pendant midi, via un logiciel (voir ci-dessous) qui l'effectue automatiquement. Le serveur de sauvegarde peut être soit une machine du réseau de l'entreprise faisant office de serveur, soit un vieux PC reconverti en serveur de sauvegarde, soit un NAS (à noter que les NAS sont le plus souvent fournis avec des suites de sauvegarde bien conçues);
  • chaque nuit, une sauvegarde du serveur de sauvegarde est effectuée vers une seconde machine distante accessible en WAN. Un logiciel effectue cette opération automatiquement, en SFTP. La machine distante peut être soit un vieux PC reconverti, soit un NAS.

La sauvegarde et la protection des données est un vaste sujet… Nous ne traitons pas ici du point de la protection physique (qui a accès aux locaux, comment sont protégées les machines, etc).

Plusieurs systèmes de sauvegarde des données sont possibles :

SOLUTIONAVANTAGESCONTRAINTES
Sauvegarde sur la machine locale, ou une machine du réseau local, ou un NASRapide, facile à automatiser quotidiennementNécessite absolument une sauvegarde externe, comme par exemple la synchronisation de la machine de sauvegarde sur une autre machine distante
Sauvegarde sur un support externe, de type clé USB ou disque dur externeRapide, facile à automatiser quotidiennementNécessite absolument de stocker les supports de sauvegarde à l'extérieur du bureau. Nécessite absolument d'échanger les supports tous les X jours, le nombre X étant le nombre de jours d'activité que la société accepte éventuellement de perdre si destruction totale des bureaux. Attention à la perte ou au vol de ces supports (possibilité de crypter les sauvegardes ou de les protéger par mot de passe)
Sauvegarde via FTP ou SFTP sur un serveur externe, pouvant être un NASexcellente protectionDurée du backup pouvant être long. Attention à la confidentialité pour des sauvegardes via FTP
Gravure de CD de sauvegardeExcellente protection contre les tempêtes solairesLourde et contraignante. De plus, la durée de conservation des CD n'est pas éternelle
Synchronisation dans le cloud public, via des produits de synchronisation comme Hubic, DropBox, Onedrive, etc.Protection possible, mais en évitant la synchronisation directe, très inadaptée, voir Les systèmes de partage en ligneAttention à lire dans le détail les conditions d'utilisation des services de synchronisation : dans certains cas, la confidentialité des données n'est pas garantie. Par exemple, Dropbox étant un service américain, il est soumis au Patriot Act, donc la confidentialité de vos données n'est pas assurée. De même, en France, la loi sur le renseignement diminue considérablement la confidentialité de vos données.
Synchronisation dans le cloud privé, via un NASA condition d'éviter une synchronisation immédiate (comme pour le cloud public ci-dessus), excellent protectionLe coût d'un NAS est assez faible, premiers prix autour de 400 euros.

La sauvegarde pourra être effectuée par tout programme de sauvegarde. La plupart des softs de backup font des sauvegardes incrémentales, c'est à dire que ne sont sauvegardés que les fichiers qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde. Certains softs vont plus loin et proposent de sauvegarder plusieurs versions d'un même fichier. Quelquefois, c'est bien utile. Les NAS sont vendus avec des suites de sauvegarde bien conçues, du moins pour les produits que nous connaissons (Synology).

Pour que vous n'ayez vraiment aucune excuse, voici une liste de logiciels de sauvegarde, gratuits ou payants (liste non-exhaustive, n'hésitez pas à nous transmettre les références des logiciels que vous avez testé).

Les grandes références

  • EchoSync Un très beau développement, par un Français en plus, bravo !
  • SyncBack V9.3.11.0 Syncback existe en version free, SE et pro, mais la version free suffit pour faire une sauvegarde sur un réseau local. Ne gère pas le versionning en free. Interface anglaise.
  • Duplicati : sauvegarde sous format propriétaire, on aime pas trop ça, mais le logiciel est open-source.
  • FBackup La version gratuite du logiciel Backup4All
  • Veeam La référence des softs de backups, avec une version gratuite, en plus.
  • AutoVer Un logiciel tout léger et efficace, téléchargement sur ce lien.
  • EaseUS Un outil simple, rapide, avec une interface fluide et propre.
  • AceBackup gratuit avec versioning des fichiers.
  • Saft Backup pour les germanophones.

Les développements abandonnés

  • EAB (Every day Automatic Backup) V3.5 Bien que le développement semble arrêté, c'est un des logiciels les plus simples et les plus agréables. Il y a quand même un truc qui nous gène, et c'est pour cela qu'on ne l'utilise pas, c'est que l'éditeur n'est pas une société connue. Nous avons tenté de le contacter, pas de réponse.
  • Cobian Backup V11 Créé par Luis Cobian, repris en 2015 par James Sweeney, il sait faire beaucoup de choses, mais son nouveau développeur ne développe pas grand chose, apparemment. [Développement semblant abandonné, dernière version de Décembre 2012].
  • SyncApp : via le protocole P2P. Encore en beta (à suivre ?) [Développement abandonné]
  • ProBackup Faut aimer les interfaces flashy, mais probackup est développé en windev, un collègue, quoi ! (le site est anonyme, mais probablement écrit par un collaborateur de PCSoft) [Développement abandonné - site hors ligne
  • FullSync 0.10.4 : c'est l'interface qu'on préfère, super agréable. Mais le logiciel n'est pas très fiable, consomme beaucoup de mémoire, et c'est dommage. Le développeur répond toujours (en anglais). [dev abandonné en 2016]
  • XXClone : sert plutôt aux clonages de disque. Mais Pixelab, l'éditeur, a cessé son activité.
  • Synchronicity V6.0 : un logiciel créé par un polytechnicien, c'est tout dire… Une interface super simple et agréable, pour un logiciel qui fait bien son job. :!: Attention quand même : quand vous créez un nouveau répertoire dans un répertoire sous Backup, ce répertoire n'est pas intégré automatiquement au backup ! [le développement semble abandonné : la dernière version date de Mars 2012].
  • Backup4All : après le mariage4All, la manif4All, la PMA&GPA4All, il y a Backup4All, qui reste la meilleure option. Ce logiciel est encore moins cher (#50 $) que CloudBerry, et plus beau. En plus, il fait parfaitement le job. What else ?
  • GoodSync : prend en charge le SFTP. Tarif démesuré (800 euros) pour la version serveur, acceptable (25 euros) pour la version desktop
  • Syncovery : prend en charge le SFTP. Encore plus complet que GoodSync mais avec une interface assez old-fashioned. 30-330 euros.
  • CloudBerry Backup : A 80 euros, un excellent rapport performance prix pour un fonctionnement en SFTP sur un serveur Windows 2003. Cela dit, pour les très gros backups qui n'ont pas le temps de s'exécuter dans la plage impartie, le comportement du logiciel n'est pas top, parce qu'il recommence TOUT le backup, sans se limiter aux fichiers modifiés depuis le dernier backup.
  • https://www.emjysoft.com/logiciel-sauvegarde-facile/ Sauvegarde Facile 2020, existe en version gratuite
  • BackupChain très pro, efficace avec des VM.

Cette fonctionnalité a été développée pour pallier les carences fréquentes des stratégies de sauvegarde des entreprises.

Chaque mois, un backup automatique du répertoire DATABASE est effectué par Gestan dans le répertoire BACKUPS de la base, au cours de la maintenance périodique (il est possible de la déclencher manuellement, en cas de nécessité).

Ce backup est dénommé Backup_FINGERPRINT_[date]_[heure].zip ;

L’historique est conservé sur 12 mois glissants. Cela permet éventuellement de retrouver des données anciennes qui auraient été supprimées malencontreusement (ou de confirmer qu’elles n’avaient jamais existé !)

La sauvegarde (backup) automatique réalisée par Gestan est une sauvegarde a minima. Effectuée mensuellement et localement, aucune donnée n'est sauvegardée à l'extérieur de votre entreprise ou chez ICS-Informatique. Elle ne dispense en aucun cas de la mise en place d'une stratégie de sauvegarde complète.

Pour la restauration d'un backup, un copier-coller des répertoires est suffisant.

Attention, la restauration d'un backup est une opération sensible qui doit être interdite à tout utilisateur ne faisant pas partie du groupe d'administration.

  • wiki/tech/backup.txt
  • Dernière modification: 2020/08/13 00:17
  • de eneuville